La suite d'Histoires du Nord ...

mercredi 31 août 2011

Nostalgie bourguignonne...

Petit moment de nostalgie en pensant à l'âge d'or de la Flandre; quand les villes drapières gagnaient leur autonomie face au pouvoir central, où noblesse et bourgeoisie travaillent ensemble, où les femmes sont plus qu'ailleurs proches de l'égalité avec les hommes, où les paysans sont alors assez riches pour mettre du beurre sur leur pain. Ouverte sur l'exterieur par la mer comme par les routes qui mènent tout croit à l'Italie et où l'esprit industrieux préparait dejà la Révolution Industrielle. Lieu de passage, lieu de métissage dans tous les sens du terme, il suffit de voir l'architecture de la Renaissance flamande, terre de travail mais aussi d'amusement où l'on met le même acharnement à s'amuser qu'à travailler. Souple aux changements de souveraineté, le Flamand est d'abord avant tout jaloux de sa liberté, car quel que soit le drapeau, tant qu'on lui laisse faire ses affaires, le Flamand finit par s'adapter...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire