La suite d'Histoires du Nord ...

mercredi 11 mai 2011

calme vesperal


Peu de voiture dans le centre de Maastricht: la voirie s'y prête mal... De vastes parkings souterrains sont là pour avaler des quantités astronomiques de voitures pour libérer les rues souvent étroites de l'ancienne ville corsetée de remparts. Ainsi, il est plus simple de prendre le bus, le vélo, apanage traditionnel des Néerlandais, louer un scooter ou plus simplement encore "pedibus cum jambis" afin de jouir des trésors de cette ville où les styles se télécospent...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire