La suite d'Histoires du Nord ...

samedi 26 février 2011

Abbaye-prison de Loos : les bâtiments seront préservés

Voilà un dossier qui empoisonnait le préfet depuis quelques mois... La prison de Loos va se vider de ses détenus à partir de juin, direction Annoeullin, au sud de Lille. La suite, ce devait être la démolition des bâtiments loossois, qui longent l'A25 à la sortie de Lille et la reconstruction sur site d'un nouvel établissement pénitentiaire de 700 places. ...

Seulement, la prison de Loos, c'est évidemment la maison d'arrêt, que l'on ne peut pas manquer quand on passe sur l'autoroute. Mais c'est aussi, à gauche, le centre de détention... aménagé dès 1820 dans une ancienne abbaye. Et pas n'importe laquelle, un monastère cistercien fondé en 1146 où des moines prièrent jusqu'à la Révolution française.

Aussi, quand dans la torpeur de l'été dernier, l'annonce de la démolition du site est faite, des défenseurs du patrimoine régional, mais aussi des élus locaux montent au créneau. « On est sûr que le bâtiment est architecturalement intéressant et le site somptueux car il doit receler des vestiges », explique ainsi, fin janvier, un bénévole de Renaissance du Lille ancien, l'association qui a donné tant de fil à retordre à Martine Aubry dans le dossier Grimonprez-Jooris.

Un projet adapté

Autant dire que l'administration pénitentiaire, qui a très peu communiqué sur le sujet, s'est vite aperçue que son projet de démolition-construction pourrait faire l'objet de recours et de procédures judiciaires. Il y a quelques semaines, le préfet Bérard a donc pris les choses en main et hier après-midi, d'un simple communiqué, le ministère de la Justice a annoncé que dans une volonté de concilier « valorisation des lieux de mémoire patrimoniale et carcérale de Loos » et « indispensable reconstruction sur place d'un nouvel établissement », il avait été décidé d'adapter le futur projet. Les bâtiments du XVIIIe siècle, vestiges de l'ancienne abbaye, seront conservés « dans leur intégralité »

in LA VOIX DU NORD, édition régionale du 26 février 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire