La suite d'Histoires du Nord ...

lundi 29 novembre 2010

Eh oui.. encore et encore.. on nous parle d’une vague de froid exceptionnelle, jamais vu en ces périodes, etc. etc.. Alors, en attendant la chronique du mois de décembre voici un petit rappel.

Le 14 novembre 1887 il tombe 23 cm de neige à Paris et dans sa région

Le 15 novembre 1919 tempête de neige sur la moitié Nord de la France, les manœuvres de dernière heure de la Grande guerre ne peuvent avoir lieu

- Le 16 novembre 1940 sur un autre registre un ouragan inonde le littoral vendéen. Dégâts très importants

- Le 17 novembre 1968 ce n’est pas si vieux que ça.. ! neige sur une bonne partie de la France. Les courses à Auteuil sont annulées

- Le 18 novembre 1993 mais oui ! début d’une important vague de froid qui dure jusqu’à la fin du mois

- Le 19 novembre 1952 neige sur presque tout le territoire. 11 cm à Paris

- Le 21 novembre 1962 début de la vague de froid la plus longue jamais enregistrée.. !alors que le 20 novembre 1994 il avait fait un temps très chaud avec 24 ° dans le Limousin

- Le 22 novembre 1998 il fait exceptionnellement froid en Corse et la neige atteint le littoral

- Le 23 novembre 1928 un ouragan balaye la France. Des cheminées s’écroulent à Paris

- Le 24 novembre 1984 violente tempête sur la moitié Nord de la France avec des rafales à 110/150 km/h

- Le 25 novembre 1969 début d’une forte vague de froid. La neige paralyse de nombreuses régions

- Le 26 novembre 1971 Chutes de neige très fréquentes ; 25 à 50 cm en Côte-d’Or et à Limoges

- Le 27 novembre 1982 une tempête de neige collante paralyse le Stéphanois et le Lyonnais

- Le 28 novembre 1993 de nombreux SDF sont victimes du froid un peu partout

- Le 29 novembre 1925 Tempête de neige sur toute la France. Les flocons atteignent Nice

- Le 30 novembre 1993 ce n’est pas si vieux que ça ! la circulation est impossible en région parisienne à cause des pluies verglaçantes.. et ce même 30 novembre 1958 la neige bloque tout le Massif Central ..

J’aurai pu choisir d’autres exemples. Si je les ai trouvés et si je les cite ici c’est qu’on les a enregistrés quelque part. Alors pour quoi nos médias nous parlent toujours du jamais vu et de l’exceptionnel.

Et pourquoi nos savants météorologues refusent obstinément de faire un rapprochement avec les phases de la lune alors que ces circonstances ont toutes un lien avec la situation de la lune à ces dates là.

A eux d’expliquer la coïncidence ! Les faits sont là.

Si nos Anciens avaient écrit :

« Pour la sainte Catherine, fais de la farine, car pour Saint André, le bief sera gelé »

« Pour la sainte Catherine l’hiver jette sa farine »

« Sainte Catherine ne va pas sans un blanc manteau »

« A la saint Séverin ( le 27 ) chauffe tes reins »

« Quand l’hiver n’est pas pressé il arrive à la saint André » et tant d’autres dictons du même genre.. ! c’est bien parce qu’ils avaient observé que souvent des périodes de froid se produisaient à ces dates. ;

Tout ceci vous mettra l’eau à la bouche pour la chronique de décembre, mais elle arrivera le 30 au soir.. et je ne doute pas que vous la lirez avec encore plus d’intérêt !

Bien fidèlement, Jean Mignot

1 commentaire:

  1. Merci pour la recherche!Notre mémoire est courte celle des médias encore plus ...L'exceptionnel et le "jamais vu" attire les foules et rapporte beaucoup aux médias ,non?(encore une sombre histoire de logique financière;))
    Rendez vous pris pour le 30 . Alors patientons en parcourant "Histoires du Nord " régulièrement .(au chaud , devant une belle flambée)

    Adel

    RépondreSupprimer