La suite d'Histoires du Nord ...

dimanche 27 juin 2010

ultimes reliques

Autour de la dernière position, ça et là, les Allemands ont parsemé des abris pour les personnels...

Les nombreux impacts témoignent de la dureté des derniers mois de combats autour de la poche de Dunkerque.



Sis dans la cour du restaurant Les Agapes à Téteghem, les propriétaires leur ont redonné vie en peignant fenêtres et portes en trompe-l-oeil pour égayer le bunker qui fait aujourd'hui office de poulailler...

Dernière fortification élevée par les Allemands, la position détient deux bunkers qui échappent à la banalité. Construits de façon à ressembler à des maisons, ils abritaient sous casemates des pièces de 88 regardant vers Zuydcoote. Camouflés et peints en maisons, certaines traces de peinture se découvrent encore.
Des trois étages de la tour d'observation qui se dresse au milieu de la cour ne restent plus que le premier niveau, aujourd'hui enterré et l'on peut accèder au second niveau alors que le troisième a été totalement détruit... Les barres de l'échelle scellée dans le mur sont encore le seul moyen d'accèder à l'étage...

1 commentaire:

  1. Il y a deux bunkers tres semblables et cote a cote pres du camping de Coudekerque Branche et à l'entrée de Coudekerque Village. Mon ancien club d'aeromodelisme a son terrain de vol juste à coté deux. ( ce coin on l'appelle aussi le lieu de la ferme Lebeque ).
    Etant jeune, qu'est ce que j'ai pu pester sur ces bunkers contre lesquels il n'etait pas rare de s'ecraser.
    A bientot
    R.H.

    RépondreSupprimer